Dans le monde du freelancing, le premier combat que doit mener tout débutant est de trouver sa première mission. Certes, ce n’est pas évident, mais il faut y passer pour espérer le développement de son activité en freelance. Découvrez quelques conseils pour dénicher ses premiers clients. 

Intégrer les plateformes dédiées au freelance

Le premier pas à faire pour un nouveau freelancer se lançant dans ce domaine spécifique est d’intégrer des plateformes spécialisées. Sur cette plateforme de missions freelances, les offres sont classées en fonction de chaque typologie de métier, spécialité et secteur d’activité. 

En vous inscrivant sur ces plateformes, votre profil est visible par de nombreux recruteurs potentiels, ainsi que l’offre de service. Ainsi, ils pourront évaluer vos compétences et expériences facilement. Outre cela, en accédant à ces réseaux professionnels, votre profil sera accessible à travers les moteurs de recherche. Pour une meilleure visibilité, il est donc important de bien définir ses compétences et ses spécialités. 

Faire du bénévolat

Au pire des cas, l’option à choisir peut être l’offre de service gratuite, voire même le bénévolat. A ce titre, en fonction de sa spécialité, il est possible au nouveau freelance de proposer à des associations réputées de les servir gratuitement. Cette disposition permet de créer son propre portfolio, de manière à concrétiser son projet de travailleur indépendant et de trouver sa première vraie mission.

Ainsi, au fil du temps, le freelance peut avancer dans sa recherche de mission, et être recommandé pour la qualité de ses services rendus. Il s’agit également d’un moyen de donner confiance au client afin d’amorcer sa carrière de freelance. 

Élargir son réseau pour trouver sa première mission

Les références sont toujours indispensables pour dénicher sa première mission freelance. Dans ce contexte, intégrer les réseaux professionnels est aussi une manière de se faire connaître. Pour ce faire, il faut mettre en ligne un profil bien structuré. L’image insérée dans ce profil, le résumé du profil, ainsi que la biographie doivent être accrocheurs pour retenir l’attention des potentiels clients. 

Effectivement, pour mieux vendre ses services, il faut disposer d’une vitrine attrayante. À titre d’exemple, le profil LinkedIn doit être à jour, bien détaillé en mettant en évidence la potentialité de l’offre de service. 

Mais cela n’est pas pour autant suffisant. Afin d’optimiser les chances, accepter la collaboration avec des agences est une très bonne idée. Ces agences ont pour rôle de recommander des personnes aptes pour des missions freelances. C’est pour cela qu’entrer en partenariat avec ces structures est très conseillé. Personne n’en sortira perdant. Les chances sont multipliées avec ces agences, et leurs partenaires optimisent leurs chances de trouver facilement des missions. 

Dans tous les cas, un freelance doit savoir se mettre en valeur. Cela se fait dès l’entretien, que ce soit en ligne ou physique.  Il est important de convaincre le recruteur de sa valeur avant de commencer à travailler ensemble en tant que partenaire. Il s’agit de l’occasion la plus propice pour montrer son potentiel et son expertise.