Chaque organe de notre corps libère des substances toxines ou résidus qu’il nous faut nettoyer complètement. Cependant, le nettoyage de l’oreille est assez différent des autres organes. Il diffuse du cérumen, une sorte de lubrifiant naturel, sur les bords de l’orifice auditive. Toutefois, son nettoyage exige des précautions sur lesquelles repose la santé du système auditif.

Retirer le cérumen qui déborde

Le cérumen ou cire naturelle ou encore lubrifiant de l’oreille est une substance moelleuse et acide qui coule des oreilles. Sa couleur et son odeur nous dérangent; elles nous font penser aux autres saletés dont nous devrions nettoyer de notre corps. Il n’en est pas ainsi pourtant.

Le cérumen devrait rester dans notre conduit auditif pour la protection et le bon fonctionnement de notre système auditif. Quand nous produisons trop de ce lubrifiant une quantité visible apparaît autour de l’orifice de l’oreille. Vous devriez juste essuyer ou laver avec de l’eau cette quantité. Vos oreilles ont besoin du reste de cérumen dans votre conduit.

Remplacer les coton-tiges

Inventé depuis un siècle par l’américain Léo Gerstenzang, ces bâtonnets au bout de coton ont fait fureur. Le nettoyage de l’oreille avec cette tige consiste à l’introduire dans la cavité de l’oreille puis à le tourner pour essuyer tout le cérumen. Cependant, ces gestes nuisent à vos oreilles.

Le frottement du bout en coton sur le revêtement fragile du conduit pourrait occasionner de l’eczéma chronique ou bien des dommages à la membrane si fine du tympan. L’idéal est d’utiliser un dispositif qui permet d’aspirer le cérumen sans l’endommager. Le nettoyage des oreilles s’effectue sans risque avec cet outil. Il peut ôter le surplus de cérumen sans vous faire du mal. De plus, il est aussi adapté aux enfants en bas âge.

Laver les appareils en contact avec vos oreilles

Pour ne pas infecter le conduit auditif ou bien l’intérieur de votre oreille, essuyer la partie à introduire dans la cavité au moyen d’un coton trempé de désinfectant est suffisant. Nos oreilles peuvent se procéder à leur propre nettoyage. Les cils sur la peau du conduit externe se chargent de l’évacuation des cires naturelles en excès.

Il donc est judicieux de laver les écouteurs ou les appareils que vous portez ou qui aident à une meilleure audition. Les traces de cérumen ne devraient pas être laissées sur ces appareils. Si leurs bouts peuvent être facilement bouchées par du cérumen, des nettoyages fréquents et hebdomadaires s’imposent pour le bien portant de vos oreilles.

Laver les oreilles à bonne fréquence

Le nettoyage quotidien n’est pas bon pour la santé de votre système auditif. Pour permettre à vos oreilles d’avoir une quantité suffisante de cérumen, un nettoyage des oreilles par 10 jours est une bien meilleure fréquence.

Et rappelez-vous que le cérumen est un produit naturel sain qui ne doit pas être vu comme des saletés, mais au contraire, comme leur meilleure protection et leur lubrifiant. Laver ses oreilles avec exagération ne pourrait que les nuire pour de bon.