Les fissures sont des pathologies de la construction. Un affaissement souterrain dû à une construction à proximité peut avoir un impact sur la fondation d’une maison. Le choc subi directement ou indirectement par une maison crée des dommages sur sa structure. D’où la fissuration sur les murs. Voici les actions qu’on peut entreprendre.

Identifier la gravité des fissures

Plusieurs types de fissures peuvent apparaître sur un mur. Les micro-fissures ne causent de dommage qu’aux enduits. Bien que peu dangereux, elles occasionnent l’infiltration d’eau et l’installation de l’humidité. Il en est de même pour les fissures de moins de 2 millimètres ou fissures fines. Ces derniers peuvent rendre la maison entière fragile.

Les fissures dites graves sont d’ordre de plus de 2 millimètres. Leur évolution devrait faire le sujet d’une sérieuse surveillance, car elles peuvent s’agrandir et s’approfondir au cours du temps. Il vous faudrait aussi faire une demande de devis auprès des maçons professionnels. Leur réparation ne devrait pas attendre surtout s’il s’agit de fissures actives.  

Déclarer la présence des fissures à la mairie

Si vous vous êtes inscrits à une assurance habitation, les fissures subies par votre maison devraient être indemnisées. Vous devriez, de ce fait, faire une déclaration à la mairie. Il devrait être prêt dix jours après l’annonce de l’arrêté interministériel. Si vous avez une fissure maison Calvados par exemple, vous devriez mentionner les périodes d’inondations l’ayant causé.

La maison en question devrait se trouver sur la zone de catastrophe naturelle pour que son propriétaire puisse réclamer des indemnités auprès d’une compagnie d’assurance. Le passage de l’expert qui atteste les fissures se fera également dans le bon délai suite à l’apparition de cet arrêté.Vous recevrez vos indemnités trois mois après la déclaration en général.

Appliquer la garantie appropriée à votre maison

Si les fissures sont apparues sur les murs de votre maison neuve, on peut évoquer la garantie décennale. Elle prend effet pendant les dix années qui suivent la réception des travaux. Le constructeur est donc tenu d’assurer la solidité de la maison et de sa propreté d’usage avec cette garantie.

On peut aussi évoquer la garantie du parfait achèvement. Vous avez le droit de pointer de doigt le constructeur de votre maison pour les malfaçons ou les erreurs professionnelles graves qui menacent sa structure. Il s’agit de rappeler à votre constructeur de l’obligation de résultat auquel il est soumis.

Réparer une fissure dangereuse

Même si vous avez droit à des réparations de préjudice, auprès du constructeur, vous ne devriez débourser vite pour les fissures actives dangereuses. Elles font bouger le carrelage ou entraînent l’apparition d’autres fissures. Une entreprise spécialisée en fissure saura vous détailler les réparations à entamer.

Il devrait d’abord savoir les circonstances dans lesquelles elles se sont survenues sur vos murs. Cette entreprise cherchera aussi les facteurs qui les ont aggravées. Puis, il vous enverra un devis de réparation auquel vous ajouterez le coût de ce genre d’expertise. Elle varie d’un expert à un autre, mais ne dépassera pas les 900euros.