Pendant les vacances, les infrastructures hôtelières sont débordées. Devant  un tel constat, une pratique commence à trouver sa place. Il s’agit de la location Airbnb, une nouvelle mise en valeur des habitations lors des vacances.

Airbnb en quelques mots

Il s’agit d’un moyen simple et efficace de louer sa maison pour une durée déterminée. Tout se fait via une plateforme. Toutes les personnes qui souhaitent avoir des locataires proposent leurs maisons en mentionnant la durée de la location et en montrant un aperçu de l’intérieur et de l’extérieur de la maison. Depuis sa création en 2008, la location airbnb s’est vulgarisée et dorénavant plus de 34000 villes de plus de 100 pays sont concernées.

Quelques règles à respecter

Avant de mettre sa maison sur le site, voici quelques points sur laquelle il faut être vigilant

Agir en toute légalité

Depuis sa création, la location airbnb a été fortement attaquée par le domaine de l’hôtellerie. Un tel affrontement s’est alors installé, car elle était accusée de pratiquer une concurrence déloyale. En réponse à cette fervente accusation, les législations de certains pays ont été modifiées. Ceci dans le but de limiter au maximum cette pratique.

Dans certains pays qui l’autorisent, des formalités ont alors été mises en place. Pour pouvoir louer un appartement, l’intéressé se doit de déclarer à l’état que le bien dont il veut ajouter sur le site d’airbnb ne soit pas sa résidence principale. Cette pratique est classée parmi les revenus locatifs. Ainsi, faire une déclaration d’impôt se rapportant à cette activité reste une obligation, même si c’est juste saisonnier.

Dire la vérité

Ce second point a aussi toute son importance. Il faut prendre le temps de bien décrire l’offre et ne pas essayer de maquiller. Toutes les précisions sont les bienvenues pour aider les éventuelles locataires à bien choisir et ne pas se tromper dans leur choix.  Dans le but d’amoindrir la malhonnêteté, une rubrique « équipement » a été rajoutée sur le site. Cette rubrique va demander toutes les informations avec une certaine pertinence.

Si dans l’annonce, le mot internet est évoqué, les codes doivent être fournis aux locataires au moment de leur passage. Pas la peine de mentir sur la vue et autres atouts de l’immeuble, de toute façon, tout va se savoir.

Travailler avec un professionnel pour les photos

Pour que les locataires aient une idée de ce qui les attend en choisissant une maison, l’annonce doit fournir des photos, de belles photos. Dans ce cas, faire appel à un photographe professionnel sera une bonne idée.

Se faire payer en passant par le site web

Dans le but de prévenir toutes les malversations liées à ce genre de pratique, c’est via le site que tout se passe. Ce conseil s’applique aussi et surtout pour le paiement. Loin d’être un simple moyen pour avoir du pourcentage, faire le contrat via le site donnera plus de crédibilité et d’assurance. Une fois tous les paramètres suivis à la lettre, il n’y aura pas de souci. L’argent de la prestation sera parvenu à l’hôte.