Le pouvoir d’achat pour acquérir des biens immobiliers n’a connu aucune hausse par rapport au doublement du prix de l’immobilier depuis 2000. Nombre de particuliers qui envisagent d’investir dans l’immobilier sont en difficulté. Toutefois, les astuces pour acheter des biens immobiliers moins chers ne manquent pas.

Acquérir un bien immobilier occupé

En effet, un logement sans locataire est plus cher. Si vous achetez un appartement avec un locataire, il vous sera cédé avec une baisse de prix entre 10% à 20%. Le bien sera à vous à la fin de la période de location.

Il est judicieux pour le vendeur de se renseigner si le locataire paie régulièrement le loyer, l’ancienneté du bien et de son locataire. En effet, si l’âge du  locataire dépasse les 70ans, le rabais du prix de vente pourrait être de 30% à cause de la difficulté à prendre possession du bien.

Acquérir un bien immobilier d’un quartier en développement

Le prix d’un mètre carré dans un quartier favori est très élevé. Si vous avez trouvé un bien immobilier en vente dans un quartier qui se développe, il est intéressant de l’acheter à temps. Son prix au mètre carré sera peut-être plus modéré voire peu cher à l’heure actuelle.

Vous devriez néanmoins ouvrir l’œil sur les détails suivants : la présence d’espaces verts, des commerces, des stations de transport public et des établissements scolaires. Il faut aussi vérifier si le logement est bien isolé des bruits et sécurisé.

Acquérir un bien immobilier aux enchères

Un immobilier vendu aux enchères pourrait être acquis avec un prix moins cher par rapport à celui pratiqué sur le marché. Si vous voulez obtenir un rabais de 20 % à 30 %, il vous faudrait faire fond sur les biens immobiliers encore occupés.

Cette vente vous donne l’occasion d’acquérir des biens immobiliers originaux comme un château ou des biens localisés dans des quartiers chics. Il vous faudrait faire un dépôt de chèque de consignation de 20% du prix que vous avez misé.

Acquérir un bien immobilier en mauvais état

Son prix subira une décote par conséquent. Il vous faudrait donc vous apprêter avec une somme correspondant au prix du bien additionné au prix de rénovation. Si vous faites appel à des professionnels, la remise en bon état vous coûtera 1000 euros par mètre carré. L’obtention d’une réduction d’impôt est possible pour les travaux de rénovation en vue d’un investissement locatif dans l’ancien.