Faire un bilan de compétences nécessite avant tout un organisme indépendant, et externe à la société où le bénéficiaire travaille. Ainsi, tout ce qui se fera sera donc extérieur à sa vie professionnelle et ils seront sous le giron d’autres professionnels bénéficiant d’un Qualiopi, un prérequis pour cette étude. L’analyse pourrait être faite à la demande de l’employeur ou de l’employé. 

La phase préliminaire du bilan de compétences

La phase préliminaire du bilan de compétence consiste en l’analyse préliminaire de la demande ainsi que du besoin de l’intéressé. À ce titre, il est fait de l’adaptation de l’étude avec la réalité professionnelle présente du bénéficiaire. Pour ainsi dire, c’est l’étape où l’on réduit le chant des recherches pour qu’il soit plus en adéquation avec le domaine de travail. Suite à cela, les professionnels de l’analyse déterminent aussi le format qui conviendra à la personne étudiée et tout ce qui sera utile pour cette étude. 

La situation devrait logiquement être claire pour les deux parties, d’où ce souci d’adaptation. Ainsi, la procédure de déroulement du bilan sera définie par les deux aussi. L’idée n’est pas de faire passer un difficile examen à l’intéressé, mais juste de voir, et de délimiter ses capacités réelles. Il y gagnera logiquement en ayant une vision plus claire des lacunes qu’il aura à combler.

La phase d’investigation du bilan de compétences

Pour le bilan de compétences, la phase d’investigation est la porte ouverte de l’intéressé pour mettre en œuvre ses projets professionnels, de telle sorte qu’il sache où il peut aller et quelles sont ses limites. Ainsi, il aura plus de facilité à se positionner par rapport à sa vision professionnelle. S’y investir ou trouver une voie qui correspondrait mieux à ses capacités et préférences. 

Dans une société, il sera aussi vu comme apte à un poste précis ou un domaine particulier. Ce qui lui permet de monter dans les échelons avec plus de clarté et de transparence. Dans d’autres cas, il pourrait aussi faire l’objet d’une inscription à une formation si besoin est. 

La phase de conclusion du  bilan de compétences

La conclusion du bilan de compétences, logiquement, est la partie la plus importante, car elle offre au bénéficiaire le document de synthèse effectué par l’organisme contenant le résultat de l’ensemble des études effectué par lui. Il est à noter que ce document est bien détaillé, ce qui lui permet d’avoir une idée des conditions et des moyens utiles pour parvenir à ses objectifs professionnels. Ainsi, il aura aussi un plan de parcours pour atteindre ce qu’il souhaite, indépendamment de son passé professionnel. C’est pratiquement un plan de carrière qui se dessine sur cette idée. 

Les détails à ne pas négliger sont cependant la propriété de ce document qui est au bénéficiaire seul et il a le droit de ne le garder que pour lui seul. Le prestataire n’aura même pas le droit de le donner à quelqu’un d’autre que lui, et cela, même si c’est l’employeur de l’intéressé qui a initié le processus.