Les cyberattaques font partie des problèmes majeurs auxquels sont confrontés les internautes, et surtout les entreprises. Il existe actuellement différentes techniques de piratage informatique. Vous pouvez notamment distinguer les techniques d’hameçonnage. 

Parmi les méthodes les plus fréquentes, vous pouvez noter les cyberattaques de phishing et de spear phishing. Ils sont souvent difficiles à repérer et peuvent entraîner des conséquences graves pour les personnes ou les structures ciblées. Cependant, ces deux cybermenaces restent assez différentes, malgré leur similarité. Décryptage.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing peut se définir comme une technique de piratage basé sur l’envoi de millions de courriels électroniques. C’est une technique semblable à la pêche au filet. Les hackers qui initient ces mails ne ciblent pas vraiment des personnes ou des structures spécifiques. Les résultats du piratage ne sont connus qu’après réussite de l’opération. Les mails envoyés lors du phishing sont néanmoins élaborés de manière à ce que les destinataires aient un intérêt à cliquer sur une adresse URL. Cette URL les dirige alors vers un site de téléchargement de virus ou vers un formulaire à remplir. 

Les personnes victimes sont alors sujettes à un piratage de leurs informations personnelles ou informations sensibles dans le cas des entreprises. Il peut notamment s’agir d’informations d’identification ou encore de numéro de sécurité sociale. Ces vols peuvent aussi être réalisés via des applications Cloud ou encore via des réseaux privés.

Comment reconnaître le spear phishing ?

Variante du phishing, le spear phishing est une méthode de harponnage un peu plus ciblé. Il vise des personnes spécifiques et a pour but de récolter leurs informations personnelles. Les mails envoyés sont élaborés de façon à vous faire croire que celui qui l’a envoyé est l’une de vos connaissances. Les cyberescrocs peuvent alors suivre leurs cibles sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Facebook. 

Ces mails sont surtout destinés aux personnes qui n’ont pas de réelles connaissances des dangers que représentent les cyberattaques. Il peut s’agir notamment de spécialistes en marketing, d’avocats ou encore de comptables. Les personnes travaillant en entreprise sont les plus touchées par le spear phishing. 

Les objectifs de la manœuvre peuvent être assez variés. Il peut s’agir d’un vol d’informations d’identification pour accéder au réseau d’une entreprise. Il peut aussi être question de fraudes par l’intermédiaire de demandes de virements bancaires. Une attaque de spear phishing peut généralement se présenter sous forme de mail avec lien cliquable, avec pièce jointe ou pouvant susciter l’intérêt des destinataires.