Figurant parmi les acteurs secondaires importants dans les congrès, conférences ou conventions internationales, l’interprète de conférence est souvent peu connu. Or, il s’agit d’un personnage important de chaque événement auquel participent des orateurs étrangers. Il permet à tous les participants de comprendre tout ce qui se dit en temps réel. Pour mieux connaître ce métier, découvrez ce qu’est vraiment un interprète de conférence.

La mission d’un interprète de conférence

L’interprétariat de conférence est une pratique qui consiste à transmettre par voie orale le message d’un orateur dans une autre langue incomprise par les auditeurs. De ce fait, l’interprète de conférenceest celui qui travaille pour  que les informations soient transmises simultanément à tous les participants d’un congrès ou de conférences multinationales. Avant la réalisation d’une interprétation, l’interprète doit déjà se préparer et s’imprégner du thème de la réunion. 

Un long chemin avant d’être interprète de conférence

Le chemin est très long avant de devenir un interprète de conférence. Effectivement, avant d’arriver à ce stade, il faut suivre une formation en interprétation de conférence professionnelle. Cela inclut la technique de prise de notes rapide pour une interprétation consécutive. Plus encore, l’interprète de conférence doit être capable d’adopter le bon comportement pour une interprétation de liaison. Avant d’entamer sa carrière professionnelle et faire face à une situation réelle, l’interprète de conférence doit s’exercer durant des mois en cabine.  Il s’agit d’une étape cruciale pour arriver à un stade d’interprétation que ce soit  en simultané ou en liaison.  

Une aptitude linguistique certaine

Un interprète de conférence doit parfaitement connaître ses langues de travail. Même dans ce cas, il est tenu d’entretenir ses compétences et sa pratique linguistique de manière à ne rater ne serait-ce qu’un seul mot. Pour ce faire, il doit être en contact permanent avec ces langues pour prendre conscience aussi bien des subtilités linguistiques que culturelles. La lecture est un moyen efficace pour avoir une culture générale optimale. Pour rester dans le métier, l’interprète doit apprendre et s’informer en permanence sur tous les sujets, politique, culture, environnement, ou autres. 

La persévérance à toute épreuve

Un interprète de conférence doit préparer toutes ses séances d’interprétation. Il doit consulter et étudier en profondeur la documentation concernant chaque événement. Ainsi, programmes, diapo et documents en font partie, avec en plus, la liste des participants, ainsi que leurs postes respectifs. Dans la mesure du possible, il doit faire des recherches sur le même sujet et des présentations du même orateur. Cette anticipation lui permet de s’habituer à la voix de celui-ci et à son rythme. Au même titre, il peut se familiariser avec ses tics de langage. 

Quel interprète de conférence choisir ? 

De nombreux professionnels exercent dans le secteur. Ina Kang fait partie des meilleures. Cette interprète de conférence évolue dans ce métier depuis 2015. De nationalité franco-américaine, elle a été enseignante auprès de l’ISIT, en tant que formateur d’interprètes.  A l’heure actuelle, elle exerce en tant que telle auprès des organisations internationales, des ministères, des médias ou entreprises pour leur offrir un service de qualité. Membre de l’Association Internationale des Interprètes de Conférence (AIIC), elle travaille en interprétation français<>anglais et allemand > français.